7 de octubre de 2016

Zappeur numéro 2 - Après l'Enfance





En-tête« L'homme […] aime son image comme ce qui lui est le plus prochain, c'est-à-dire son corps. Simplement, son corps, il n'en a strictement aucune idée. Il croit que c'est moi. Chacun croit que c'est soi. C'est un trou. Et puis au dehors, il y a l'image. Et avec cette image, il fait le monde ».
Lacan J., Le phénomène lacanien, [1974], Section clinique de Nice, Nice, 2011, p. 23.
---

Numéro 2 - Septembre 2016

---

Édito

On pense volontiers qu'après l'enfance c'est l'adolescence. Pourquoi pas ? C'est une construction qui complexifie le passage de l'enfant à l'adulte, qui limite les droits de ceux qui ne sont pas encore adultes, mais en diminue aussi les devoirs. Dès lors, d'ailleurs, l'adolescence se prolonge volontiers. On parle du syndrome de Tanguy et des nombreuses formes de refus d'assumer ses choix et leurs conséquences ou simplement d'un retard pris en ce sens.La sortie n'en est d'ailleurs pas toujours simple. Lacan l'articule à la fonction de l'Idéal du Moi, pour autant qu'ait opéré la fonction paternelle. Mais à défaut de cette fonction, et même de façon plus générale dans le monde d'aujourd'hui, c'est le symptôme qui dans sa singularité permet au sujet de se construire cette sortie.Mais cette sortie de l'enfance s'anticipe aussi. Sort-on de l'enfance quand on entre dans l'adolescence ? Mais on connaît bien des jeunes aujourd'hui qui avant ce moment de bascule se disent déjà pré-ados et contestent le terme infantilisant d'enfance. Ce sont les effets de cette construction.Alors quand au juste sort-on de l'enfance ? On pourrait penser que ce sont les choix sexuels qui déterminent ce moment. Choix d'identifications et choix d'objet.On sait que les choix d'objet - homo ou hétéro - peuvent se faire très tôt. Mais avec Freud nous pouvons remarquer qu'ils ont à se refaire au moment de la poussée pubertaire. Qu'on les considère comme choix ou choix forcés le sujet doit les assumer comme tels. Mais ce choix d'objet ne concerne pas seulement l'orientation quant au sexe de l'autre, il est aussi le choix d'un mode de jouissance. La Journée Uforca consacrée aux Modes de Jouir a mis en évidence le côté tardif du choix du mode de jouissance, jusqu'à 25 ans.L'identification sexuelle se construit pour chaque sujet comme Lacan l'indique dans ses formules de la sexuation : par choix, quelque soit le sexe propre. La biologie n'est pas sans incidence dans le choix, mais elle n'est pas — à elle seule — le destin. Cette question se pose d'ailleurs dès l'enfance et n'est pas signe d'un « après l'enfance ».La question du genre telle qu'elle est aujourd'hui traitée en Amérique, au nord comme au sud, est enseignante à ce propos. Avant même ce moment où se pose l'après par rapport à l'enfance, la question du genre est posée par certains. Au-delà de toute question sur la structure clinique cela demande une réponse au cas par cas, bien avant les moments de l'éveil sexuel adulte.La poussée pubertaire, prise au sens biologique des hormones, participe certes à ce moment de sortie. Mais cela ne se produit « pas sans l'éveil de leurs rêves ». C'est dire que la sortie de l'enfance est une construction qui pour chaque sujet fait réponse à un réel. Et le moment de cette sortie est très ouvert à nos interrogations.En un sens, la sortie de l'enfance, c'est le choix d'un style de vie.Alexandre Stevens





https://www.weezevent.com/apreslenfance





Orientation
Maltraiter son corps à  l'adolescence

Maltraiter son corps à l'adolescence

Par Hélène Bonnaud
Qu'est-ce qui entre en jeu dans la boulimie, dans l'anorexie, dans ces effractions du corps qui fleurissent après l'enfance ? Hélène Bonnaud nous ouvre une piste.
---

Tudikoi ?

Un Masturba-thérapeute

Un Masturba-thérapeute

Par Bruno De Halleux
Concevoir le circuit de la pulsion comme relevant d'un apprentissage comporte des risques. C'est ce que nous démontre avec punch ce jeune sujet.
---

Constructions

Une urgence à dire

Une urgence à dire

Par Françoise Labridy
Au delà du sens, l'analyste vise ici la lecture d'un geste pour que le sujet puisse habiter son corps auprès d'un autre.
---

Métamorphoses

Petite fille deviendra grande  …

Petite fille deviendra grande …

Par Nicole Borie
Lorsqu'elle quitte les rivages de l'enfance, la petite fille freudienne si vive, si précoce se retrouve sur un chemin semé d'embûches…
---

Les bibliographes

Les ados, leur corps et leur  image

Un ado de chez nous

Les ados, leur corps et leur image

Par Frédérique Bouvet
De l'image à sa « mise en image » se déplie le trajet du corps quittant l'enfance comme le Champ freudien permet de l'épingler.
Alors, c'était comment ?

T'es sérieux !

Alors, c'était comment ?

Par Victor Rodriguez
À 14 ans, que se passe-t-il pour les garçons ? Et pour les filles ? Hélène Zimmer, dans son dernier film, se souvient…
Danser ses rêves

Life - No life

Danser ses rêves

Par Claude Parchliniak
La mise en mouvement, celle du corps mais aussi de bien d'autres choses, ravit cette jeunesse dans une danse pour la vie.
---

Selfie

Selfie

Selfie avec Marie-Aude Murail

Un héros pas comme les autres pour venir au secours de ceux qui souffrent ! Cela ne vous dit rien ? L'auteure nous éclaire dans ce qui suit !
---

Twittos

Jean-Moundir

(alias @supermegadrivin)

supermegadrivin @Journee_IE4 :  Après l'enfance pour moi c'est direct la mort car j'estime qu'on doit rester enfant le plus longtemps possible !
---


Institut Psychanalytique de l'Enfant - 15, Place Charles Gruet 33000 Bordeaux

No hay comentarios: