23 de abril de 2013

Les 43èmes - LE JOURNAL N°1 - LE BLOG


 
 
 
 

Benjamin Stora, l'après-coup de la guerre d'Algérie


 
 
 
 
 

Mais aussi :

    
 
 

Voilà le J43, N°1 !

Chère lectrice, cher lecteur,
 
Ces journées sur les traumatismes seront à la fois à la pointe des recherches analytiques issues de l’enseignement de Lacan et ouvertes au champ des savoirs et des arts contemporains. Dans la ligne de Freud et de Lacan, ne pas faire de la psychanalyse une doxa figée, mais produire un discours novateur qui anticipe sur les symptômes de la modernité.  Le travail de Jacques-Alain Miller, longtemps déployé au sein des Ecoles de l’AMP, devenu incontournable pour l’IPA elle-même, est aujourd’hui connu et reconnu par un large public. Attentif aux dérives des nouveaux totalitarismes, il influence la spire de l’époque.
Nous voulons les 43èmes dans cette orientation.
Elles le seront d’autant plus que vous y participerez !  Vos idées, vos textes, vos observations auront toute leur place dans ce journal comme sur le blog de ces Journées pour préparer ce qui sera un événement clinique, épistémique et politique. 
 
 
Christiane Alberti, Marie-Hélène Brousse
 
     

2 x 2

Les 43èmes se donnent les moyens.
Un journal et un blog (http://www.journeesecf.fr).
Et comme les bons amis, ils sont différents et complémentaires.
 
 


- Alors la différence ?
- Le journal est une mise en bouche. Il informe, donne le ton et met l’accent. En un coup d’œil.
- Le blog c’est la parole, le rythme, le grain de la  voix et l’image qui bouge.
- En quoi journal et blog sont-ils complémentaires ?
- Le journal appelle et le blog répond. Ce qui s’amorce ici, là-bas se déploie. Si le premier se lit, le second se visite. Le tour est plus ludique mais pas déboutonné.
- Le journal met en appétit. Sur le blog, on trouve plat et dessert : des « confidences », un jeu, des petits traumatismes ordinaires, les chroniques du comité scientifique, des articles classés par rubriques, des informations pratiques…
- Et l’apéritif du journal consiste en… ?
- L’accroche : la « Une » met en valeur les nouveaux articles, les directrices donnent le ton dans « Avanti », les rédactrices dévoilent les nouveautés du blog.
- Et qui s’occupe de tout ça ?
- Cécile Favreau et Francis Ratier pour le blog, Antonia Gueudar Delahaye et France Jaigu pour le journal. Les 2 x 2 font la paire ! Restez branchés…

 
 
     
    
 
« C’est un peu comme ça que je vois l’ensemble de nos collègues analystes,et peut-être moi aussi, après tout.
Le choc, le traumatisme de la naissance de l’analyse, les laisse comme ça.
Et c’est pour ça qu’ils font des battements d’aile, pour essayer de tirer de l’articulation freudienne quelque chose de plus précis. »  
 
 

 
  
 
 
 
Une page « 43èmes Journées ECF Traumatisme » a été créée sur Facebook le 3 avril 2013. En deux semaines, 210 personnes ont cliqué sur « j'aime » cette page. Elle diffusera toute information, débat ou publication concernant les Journées, jusqu'au terme. Chacun est invité à la visiter, à s'en servir, à diffuser. Des premières réactions peuvent d'ores et déjà s'y lire. Vos messages y seront les bienvenus. Un compte Twitter pour les « 43èmes Journées ECF » a été ouvert le 3 avril de même, avec pour adresse @43ECF. Il a 46 abonnés à ce jour. Il diffusera aussi les informations, mais il est d'abord fait pour permettre échanges et débats rapides par tweets de 140 signes. Le hashtag proposé est #43trauma. Bienvenue et bons usages des réseaux sociaux.
Jean-Pierre Klotz @fources sur Twitter
 
 

    
    
 
 
Une rubrique qui se fait l’écho de nos petits traumas. En quelques lignes (2000 signes maximum titre compris) et avec légèreté. Les cas cliniques sont également les bienvenus. A vos claviers…
(Textes à envoyer aux rédactrices en chef :agdelahaye@neuf.fr et jaigu@club-internet.fr)
"  La scène se passe ainsi. Nous commandons deux cafés à un euro vingt, mon collègue de travail et moi. Je dépose un euro sur le comptoir, puis fouille dans mon porte-monnaie pour les vingt centimes. Lire la suite...                                                                                "
   
 www.journeesecf.fr | Nous contacter | Désabonnement 
__._,_.___

No hay comentarios: