22 de mayo de 2013

Le grand secret de la psychanalyse dévoilé à Athènes



Liste de diffusion de l'EuroFédération de Psychanalyse




Congrès de la NLS : Le grand secret de la psychanalyse dévoilé à Athènes

La prestigieuse salle des cérémonies de l'université d'Athènes était comble ce samedi 18 mai pour l'ouverture du XIè Congrès de la NLS. Plus de 400 participants ont travaillé deux jours durant sur le thème du « sujet psychotique à l'époque geek » dans une ambiance chaleureuse autant que studieuse. Plus de soixante travaux étaient au programme. Sans beaucoup de répit, participants, intervenants, présidents de séance ou discutants ont fait vivre, un week-end durant, les résultats de l'enquête sur la psychose menée toute l'année dans la nouvelle école lacanienne, à l'invitation d'Eric Laurent à Tel-Aviv.  
Fallait-il s'affliger que le sujet moderne se relie toujours plus aux gadgets de la technologie dont il jouit sur un mode autistique ? Ni bio-catastrophique, ni techno-prophète, comme l'a souligné François Ansermet, l'orientation des travaux a bien plutôt montré comment la psychanalyse permet au sujet de réinventer sa position subjective face au réel du non-rapport.  Les informations inondantes d'internet  ne délivrent pas plus la solution de l'équation sexuelle. C'est au contraire en serrant toujours plus le mode de jouir du symptôme dans l'art, dans un style de vie et pour nous dans l'expérience analytique qu'une issue se dessine pour « outrepasser la solitude de l'Un » – comme l'a montré notamment la belle séquence des AE animée par Anne Lysy et Miquel Bassols, avec Bruno de Halleux et Marie-Hèlène Blancard.
A la NLS, plus peut-être que dans d'autres Ecole de l'AMP, la dynamique du congrès est indissociable de la construction de l'Ecole comme telle.  On a vu combien une Ecole de psychanalyse équivaut à la somme des analyses de ses membres et que c'est ainsi dans un work-in-progress constant qu'elle s'échafaude. Les membres de la NLS s'étaient d'ailleurs réunis dès le vendredi après-midi pour tenir leur première Conversation d'Ecole, animée par Jacques-Alain Miller. A partir d'une lecture attentive du rapport préparatoire, J-A Miller a fermé quelques portes illusoires et en a ouvertes d'autres, prometteuses ! La question de la garantie dans l'Ecole, le débat clinique sous forme de Conversation pour une plus grande rigueur dans la construction des cas, la place des instances nommées par l'AMP ou  encore la question de la passe, des cartels et de la formation ont été débattues dans une ambiance clarifiante où la question de la confiance fut centrale.
Le point d'orgue fut atteint dimanche après-midi où, sous la présidence d'Alexandre Stevens, et à la suite de l'intervention remarquée du vice-président de la NLS Yves Vanderveken, Jacques-Alain Miller prit la parole pour donner l'impulsion du congrès suivant sous le titre : l'Autre sans Autre.  S'appuyant sur la parution imminente du livre VI du Séminaire de Jacques Lacan « Le désir et son interprétation »,  il révéla, devant un public captivé, le grand secret de la psychanalyse, ouvrant de multiples voies pour le congrès de Gand des 17 et 18 mai 2014. Nous sommes déjà au travail de transcription.
La commission du Congrès, sous la houlette d'Epaminondas Theodoridis en Grèce, et l'implication du Comité Exécutif de la NLS, n'ont  pas ménagé leur peine pour faire de ce congrès un beau succès pour la psychanalyse. Je leur adresse mes remerciements les plus chaleureux ainsi qu'à tous les participants qui, chacune et chacun à leur façon ont donné le meilleur d'eux-mêmes pour produire l'effet-de-formation toujours à côté qu'implique l'expérience psychanalytique.  
Rendez-vous fut donné, en conclusion de ce WE athénien, à Bruxelles les 6 & 7 juillet prochain pour les journées PIPOL de l'EuroFédération de psychanalyse !

Dominique Holvoet, président de la NLS




____________________________________________

No hay comentarios: