25 de febrero de 2018

#StayTuned. La lettre d'information de la cause de l'autisme. nº 8

 

N°8 . 16 février 2018

 
On sera au CERA
 
Par Jean-François Cottes 
rédacteur en chef
 
Autisme et parentalité, tel est le thème de la première journée d’étude du tout nouveau Centre d’Etudes et de Recherches sur l’Autisme qui se tiendra à Paris le 10 mars. Avec ce thème, le CERA se collette avec le cliché le plus répandu dans les médias : les « psychanalystes-qui-culpabilisent-les-mères ». Nul doute que cette journée d’un type inédit retiendra l’attention des lectrices et lecteurs de notre Blog. Vous lirez l’article de Christiane Alberti à ce propos. 
Vous lirez aussi la belle et forte interview de Mireille Battut présidente de La Main à l’Oreille.
Nous serons nombreux à nous retrouver le 10 mars à la Maison de la Chimie pour affirmer la nécessité du libre choix des méthodes d’accueil et d’accompagnement des autistes.

Le quatrième Plan autisme devrait être rendu public sous peu. Dans un communiqué sibyllin (lire ici), des organisations de professionnels, d’usagers et d’établissements s’alarment des orientations que prendrait ce plan et en particulier concernant les hôpitaux de jour pour enfants. On en apprend davantage dans un communiqué bien plus explicite (lire là) d’une organisation de psychologues, la FFPP, qui évoque la disparition du préfixe psy de tous les documents de synthèse du comité de pilotage. Cette disparition, véritable opération sur la langue, augurerait-elle d’une chasse aux sorcières ? 2018-1984, même combat ?

Autre source sur le Plan autisme, l’Assemblée nationale. Le Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques avait demandé une enquête à la Cour des comptes qui a rendu son rapport par la voix de rien moins que son premier président M. Didier Migaud. Le verdict est sévère sur la situation en France, il fait apparaître, comme nous l’avons plusieurs fois souligné ici, des carences graves dans les réponses apportées aux personnes autistes. Mais les solutions préconisées par la Cour ne remettent pas en cause – voire accentuent – les orientations des derniers plans qui pourtant n’ont que peu amélioré la vie des personnes autistes et de leur entourage. Par exemple, il en est ainsi avec la proposition de la création d’un institut national de recherche mono-orienté en neurosciences. On peut visionner ici cette audition et lire le rapport . Chacun.e se fera son idée.
 
Nous relèverons ici un certain glissement : au détour de trois phrases M. Migaud mentionne les personnes relevant des TSA (Troubles du Spectre de l’Autisme), puis élargit une première fois aux TED (Troubles Envahissants du Développement) qui correspondent à ce que l’on appelait jadis les psychoses infantiles, puis élargit encore aux « dys » et finalement aux… troubles du comportement. Qu’il se lève et s’avance celui qui n’a pas de trouble du comportement et qui pourrait échapper ainsi aux recommandations des autorités académiques et sanitaires. Dans ce glissement on voit finalement se profiler ce qu’on ne peut que nommer un projet politique qui vise à surveiller, normaliser et rééduquer les comportements. Où, encore une fois, il se démontre que la question de l’autisme ne se réduit pas à une catégorie clinique mais concerne tout.e un.e chacun.e.
 
 

> CERA

 
 
AUTISME ET PARENTALITE : RENDEZ-VOUS LE 10 MARS
 
Par Christiane Alberti. La première Journée du Centre d’études et de recherches sur l’autisme de l’ECF (CERA) a choisi de mettre à l’étude la question de l’autisme dans son lien à la parentalité. Remarquons pour commencer que, si la clinique psychanalytique de l’autisme n’est pas nouvelle, la promotion du néologisme parentalité a vu le jour à l’époque des nouvelles utopies de la famille : les fonctions traditionnelles père/mère connaissent une variété accrue d’arrangements symboliques et la notion de parent tend à s’y substituer, indépendamment de la différence des sexes.
 
Lacan avait anticipé ce changement essentiel en indiquant qu’une autre fonction prend progressivement le relai de la clef de voûte du système symbolique qu’était le Nom du père : la fonction du...
 
Lire la suite
 
 
MIREILLE BATTUT : "L'AUTISME EST UNE RENCONTRE"
 
Une interview de Mireille Battut, présidente de La Main à l’Oreille.
La cause de l’autisme – Pouvez-vous nous présenter La Main à l’Oreille ?
Mireille Battut – La Main à l’Oreille est un lieu d’adresse. Nous avons rencontré l’autisme, et l’autisme nous a rencontrés. L’effet produit est celui de l’amour : affolement, emballement, sidération, frayeur, vertige, et nous a transformés à jamais. Ceux de nous que l’on dit autistes, ou pas. Si l’autisme est une...
 
Lire la suite
 
 
MAMAN, PAPA ET LEUR PETIT MALAPPRIS D'AUTISTE
 
Par Mariana Alba de Luna. La plupart des parents d’enfants autistes se trouvent perdus face à l’étrangeté de leur enfant. Beaucoup passent les premières années à errer avec eux, dans un vide auquel l’enfant les assigne d'emblée avec son refus de lien parental et de normalité. Pour...
 
Lire la suite
 
 
POURQUOI JE VAIS AU CERA
 
Par Christophe Balguerie. Parce que « tout être parlant a, de droit, la dignité inhérente au fait d’être sujet ». L’enfant autiste, il faut bien l’éduquer, mais pas sans tenir compte de ses coordonnées subjectives. C’est la position éthique que défend le CERA pour sa première Journée d’Étude le 10 mars à Paris. Un courant tout-éducatif traverse puissamment...
 
Lire la suite
 

> découverte

 
"QU'IL SOIT LUI-MÊME"
 
Par Solenne Albert. À propos du livre de Valérie Gay-Corajoud, Nos mondes entremêlés, l’autisme au cœur de la familleLe savoir des parents - Le livre de Valérie Gay-Corajoud, Nos mondes entremêlés, est à découvrir et à lire d’urgence. Nous y découvrons un témoignage poignant et fort d’une mère d’enfant autiste, comme son combat pour faire reconnaître et respecter...
 
Lire la suite
 

> ça bouge

 
20 ANS DE PROJETS ARTISTIQUES EN INSTITUTION
 
Témoignage, par Frédéric Bourlez. À Daniel Pasqualin. Évidemment, il aura fallu convaincre. Évidemment, chaque projet aura été minutieusement préparé et se sera élaboré pas à pas, riche de surprises et de bricolages. Au fil des ans et des productions artistiques en institution, pour témoigner de... 
 
Lire la suite
 

> sur le terrain

 
LA MARMAILLE S'OUVRE A RENNES
 
Il n’est pas si fréquent de nos jours de voir s’ouvrir un lieu d’accueil pour des enfants autistes, qui plus est dans une orientation de prise en charge qui met au centre du dispositif la dimension de la parole. Saluons donc avec joie celle de La Marmaille, lieu d’accueil ludique qui a ouvert ses portes en septembre 2017, à Rennes. Implanté... 
 
Lire la suite
 

> c'est maintenant

 
AUTOUR DE L'AUTISME EN CORSE
 
Depuis longtemps, à Bastia comme à Ajaccio, le groupe a criatura du CEREDA et l’ACF Restonica souhaitaient inviter l’association La Main à l’Oreille. Un projet a pu se construire en partenariat avec l’association TEAdir – Aragón. L’exposition « Le monde au singulier », singulière et plurielle, s’expose en Corse, en présence de... 
 
Lire la suite
 

No hay comentarios: