9 de enero de 2013

Le séminaire de la bibliothèque : « Portes d’entrée de la psychanalyse » soirée du 24 janvier






Le séminaire de la bibliothèque 2013
« Portes d’entrée de la psychanalyse »
 
jeudi 24 janvier à 21h15
École de la Cause freudienne
1 rue Huysmans 75006 Paris
 
Trieste : porte de la psychanalyse en Italie
 
Avec Cinzia Crosali et la commission de la bibliothèque
 
Trieste, ville de frontière, ville déchirée par les guerres et par les invasions, Trieste croisement de langues, de cultures et de religions, fut la porte d’entrée de la psychanalyse en Italie dans les années vingt, après la grande guerre. C’est
grâce à un homme singulier, Edoardo Weiss, si Trieste est devenue la première ville italienne où le vent de la psychanalyse a commencé à souffler et à influencer les intellectuels du début du siècle dernier. Comment ce pionnier de la psychanalyse et ses élèves, réussirent-ils à résister à l’opposition de l’Église catholique et à celle du fascisme qui en Italie lancèrent leurs anathèmes contre la nouvelle peste descendue de Vienne ? Nous verrons comment la détermination de ces quelques hommes a permis à la psychanalyse de s’affirmer dans la péninsule, et cela malgré l’hostilité du gouvernement, du pape et de l’intelligentsia universitaire de l’époque. Une hostilité qui n’est pas loin de celle qui voudrait aujourd’hui, en Italie comme ailleurs, se débarrasser de ce qu’a produit d’inconfortable et d’intranquille, depuis plus d’un siècle, la découverte de l’inconscient.

No hay comentarios: