5 de marzo de 2014

5è Séminaire de la Société Bulgare de Psychanalyse Lacanienne-NLS




Ve Séminaire de la Société Bulgare de Psychanalyse Lacanienne
Groupe Affilié de la New Lacanian School (NLS)
 Roussé
Salle ’’Culture’’
3, rue Tzaribrod
Le vendredi 7 mars 2014
Sous la présidence de Dominique HOLVOET
Psychanalyste en Belgique, Président de la New Lacanian School, membre de l'Ecole de la Cause Freudienne et de l'Association Mondiale de Psychanalyse, Directeur thérapeutique au Courtil
 Etre ou ne pas être le phallus
Argument
Reprenant l'analyse d'un rêve unique d'Ella Sharp, Lacan donne pendant cinq leçons de son séminaire un commentaire ligne à ligne du cas. Il construit ainsi devant nous les vecteurs de la direction de la cure, de la visée de l'interprétation et de la construction du fantasme.
Nous reprendrons son commentaire afin de dégager comment "ce qui ne peut se dire" (thème du prochain congrès de la NLS) peut être mis en fonction dans une cure, lorsque les points d'appui sont solidement dégagés. 


Discipline du commentaire
Fragment 1:
« Hamlet est toujours à l'heure de l'Autre. [...] Il n'y a pas d'Autre de l'Autre. Il n'y a dans le signifiant aucun garant de la dimension de vérité instaurée par le signifiant. Pour Hamlet, il n'y a que la sienne, d'heure, et il n'y a aussi qu'une seule heure, c'est l'heure de sa perte» (Le Séminaire, livre VI, p. 384)

Fragment 2 :
«La subsistance temporelle de l'objet dans le désir tient à ceci, qu'il vient prendre la place de ce qui, de par sa nature, reste masqué au sujet, à savoir, ce qu'il sacrifie de lui-même, la livre de chair engagée dans son rapport au signifiant [...].C'est en tant que la vie humaine pourrait se définir comme un calcul dont le zéro serait irrationnel"» (Le Séminaire, livre VI, p. 387).


 Programme du Ve Séminaire de la Société Bulgare de Psychanalyse Lacanienne, Groupe Affilié de la New Lacanian School (NLS)
Vendredi 7 mars 2014 de 9h à 17h

09.00 – 09.30 Introduction – Vessela BANOVA
09.30 – 11.30 «Discipline du commentaire» - 2 exposés :
1. Dr Evguéni GUENTCHEV- Fragment 1:
p. 384: "Hamlet est toujours à l'heure de l'Autre. [...] Il n'y a pas d'Autre de l'Autre. Il n'y a dans le signifiant aucun garant de la dimension de vérité instaurée par le signifiant. Pour Hamlet, il n'y a que la sienne, d'heure, et il n'y a aussi qu'une seule heure, c'est l'heure de sa perte"
2.Dessislava IVANOVAFragment 2:
p. 387: "La subsistance temporelle de l'objet dans le désir tient à ceci, qu'il vient prendre la place de ce qui, de par sa nature, reste masqué au sujet, à savoir, ce qu'il sacrifie de lui-même, la livre de chair engagée dans son rapport au signifiant [...]. c'est en tant que la vie humaine pourrait se définir comme un calcul dont le zéro serait irrationnel"

Commentaires et discussion avec Dominique Holvoet

11.30 – 11.45 – Pause
11.45 – 13.30 – Exposé de Dominique HOLVOET et discussion
13.30 – 14.30Pause déjeuner
14.30 – 15.30 – Présentation de cas : Anet MARINOVA
15.30 – 15.45Pause
15.45 – 16.45 – Présentation de cas : Bistra DANTCHEVA
16.45 – 17.00 – Conclusion – Dominique HOLVOET et Vessela BANOVA
 
Taxe de participation : 40 léva, étudiants – 20 léva

No hay comentarios: