22 de octubre de 2012

Nouveauté sur ECF-Echoppe : Le réveil par Carolina Koretzky


logo
 
 
 
reveil-couv
 
Pourquoi suivre à la trace le concept de réveil chez Freud et Lacan ? Le réveil n’a pas souvent fait l’objet d’une étude systématisée et pourtant, il permet de poser un regard neuf sur certains concepts majeurs de la pratique psychanalytique : l’interprétation, l’identification, l’avènement du sujet de l’inconscient, le trauma, voire même, la fin de l’analyse. Le réveil en psychanalyse est lié, paradoxalement, au maintien d’une certaine zone d’opacité. Que la psychanalyse puisse « maintenir le règne de ce à quoi elle réveille » dépendra du pari fait par chaque analyste pour maintenir cet espace de l’ininterprétable.
Préface de Serge Cottet

La doctrine du réel dans le rêve dans l’œuvre de Freud
Première doctrine du rêve
Les incertaines limites entre le rêve et la veille
La problématique du réveil onirique. La doctrine du réel dans le rêve
De la valeur épistémologique du rêve pour la psychanalyse. Lire Freud avec Bachelard
De la valeur épistémologique du rêve
Modalités lacaniennes du réveil dans l’expérience clinique
Réveil et surprise : les surprises de l’interprétation
Réveil et éclair : apparition du sujet de l’inconscient
Réveil et identification : la dés-identification comme illumination
Réveil et angoisse
Réveil et trauma
Dernières thèses sur le réveil


No hay comentarios: