22 de mayo de 2014

NLS: "Le Congrès de Gand à la conquête du champ du fantasme", par D. Holvoet / "The Congress in Ghent for the conquest of the field of thefantasy", by D. Holvoet

http://www.amp-nls.org/page/gb/49/nls-messager


[English below]
Communiqué
 
Le Congrès de Gand à la conquête du champ du fantasme
 
 
Le Congrès de la NLS s'est achevé ce dimanche 21 mai par le passage de témoin des Comités Exécutifs entrant et sortant. Le vendredi, les membres de la NLS étaient déjà au travail pour une grande Conversation Clinique animée d'une façon généreuse, forte et orientée par Jacques-Alain Miller. Il nous donna des balises pour la construction du cas, fit des rappels majeurs comme l'importance de l'anamnèse et discuta de façon serrée de la place de l'analyste, en insistant sur la direction de la cure et le calcul de l'interprétation.
 
Dès le samedi, 500 congressistes étaient à pied d’œuvre pour participer à un week-end de travail qui s'avéra passionnant, dans une ambiance joyeuse et studieuse, autour d'un thème difficile mais central. Le programme du congrès était rythmé par trois séquences sur le désir (l'insaisissable du désir), le fantasme (l'écran du fantasme) et le réel (l'abjection dans le dire). Ces séquences furent scandées par une Conversation avec Jacques-Alain Miller autour d'un cas d'hystérie présenté par Anne Béraud, d'une autre Conversation avec deux AE, Anna Aromi et Anaëlle Lebovits-Quenehen, et enfin, de la présentation du thème du prochain Congrès par Gil Caroz qui a proposé un titre saillant pour la clinique dans la NLS : "Moments de crise".
 
Dans ce congrès, il y eut plutôt des moments de bonheur. Nous n'allons pas les citer car ils sont sans doute différents pour chacun, mais ce qui était évident, c'est que, comme je l'ai dit en clôture, chacun a extrait un petit caillou, une pépite de savoir, qui a fait de ce congrès une conquête avancée sur le champ du fantasme et ce qu'on peut en dire ou ne pas !
 
Chacun est reparti avec son caillou en poche, se promettant bien de le conserver jusqu'à Genève 2015 !
 
Je remercie tous ceux qui, d'une façon ou d'une autre, ont contribué à faire de ce Congrès un événement pour la NLS, dans la contingence de la chose. Sa préparation, le calcul du programme, les équilibres nécessaires n'y ont pas fait obstacle !
 
Je souhaite chaleureusement à l'équipe entrante - que je sais fortement désirante pour poursuivre l'aventure - deux années de travail riches et passionnantes dans la construction de l’École dans l'AMP!
 
Dominique Holvoet 
 
--------------------------------
 
Communiqué
 
The Congress in Ghent for the conquest of the field of the fantasy
 
 
The NLS Congress ended this Sunday 21st May with the handover of incoming and outgoing Executive Committees. On Friday the members of the NLS were already at work in a Great Clinical Conversation hosted by Jacques-Alain Miller in a generous, strong and oriented way. He gave us markers for the construction of the case, he introduced major reminders such as the importance of anamnesis, and he tightly discussed the place of the analyst, insisting on the direction of the treatment and the calculation of interpretation.
 
From Saturday, 500 delegates were at work to participate in a weekend of work which proved exciting, in a cheerful and studious atmosphere, around a difficult but central theme. The program of the congress was punctuated by three sequences on desire (the elusiveness of desire), fantasy (the screen of the fantasy) and the real (the abjection in saying). These sequences were punctuated by a Conversation with Jacques-Alain Miller about a case of hysteria presented by Anne
Béraud, another Conversation with two AEs -Anna Aromi and Anaëlle Lebovits-Quenehen-, and finally the presentation of the theme of the next Congress by Gil Caroz, who proposed an outstanding title for the clinic in the NLS: " Times of Crisis".
 
In this Congress, there were rather happy moments. We will not mention them because they are undoubtedly different for everyone, but what was clear is that, as I said in my closing remarks, each one extracted a small pebble, a nugget of knowledge, which has made of this Congress an advanced conquest in the field of the fantasy and what can be said of it or not!
 
Everyone left with his or her pebble in the pocket, vowing to keep it until Geneva 2015!
 
I thank all those who in one way or another, have contributed to making this Congress an event for the NLS, in the contingency of things. Its preparation, the calculation of the program, the necessary balances, were not an obstacle to it!
 
I heartily wish the incoming team -which I know is strongly desiring to continue the adventure- two years of rich and exciting work in the construction of the School in the WAP!
 
Dominique Holvoet
 

No hay comentarios: