10 de agosto de 2011

nls-messager 39 - 2011/2012 Towards Tel Aviv 4: Work has started in Tel Aviv / Vers Tel Aviv 4: Le travail a déjà commencé à Tel Aviv



Messager 39 - 2011/2012

Towards Tel Aviv 4: Work has started in Tel Aviv

Vers Tel Aviv 4: Le travail a déjà commencé à Tel Aviv


Work has started in Tel Aviv

Claudia Iddan

The preparatory work towards the Congress has started. The theme J.-A. Miller proposed, around the symptom, takes us to the heart of the clinic: whether it is the disarray and the suffering with which we begin an analysis or whether it is the symptom that remains opaque to symbolic elaboration, but which is a tool for one’s insertion into discourse to establish social relations. The first presents us with an open question, the second already represents a response, denoting as it does, a knowing how to do with it (un savoir-y faire).

Furthermore, the title perhaps addsa little, or even a large, dose of enigma, at the point where it links the symptom also to reading and not only to listening. What is a reading? What is Lacan referring to when he attributes the Jew with a knowledge of how to read? What can we really read in a symptom? “Writing is thus a trace where an effect of language can be read”[1] says J. Lacan. From there, could we not say that what we read are the language effects on the body, the ‘trickle’[2] of language that creates a writing on the body? It is clear that the mystery of the speaking body, concerning its jouissance and its sexual position, demands that a trace were written on the body to determine the jouissance conditions in the place of precisely this mystery. The symptom encircles this trace and tries to write it without ceasing to write it as metaphor of an impossible point, of a point that does not stop not being written. This relation raises many questions with respect to the orientation of the treatment, which actually highlights the side of the sinthome, precisely on the side of a primary assembly of the language-body. What is then the place to be attributed to this impossible point, what do we do, in particular at the moment where we speak of a point outside meaning and without any representation?

We thus have two principal axes to follow: the axis of satisfaction of the symptom and the axis of reading through the letter. We will work on these general lines during the year of preparation in the GIEP. We have planned a monthly seminar on various quotes on the symptom, a series of talks on reading from references by Lacan, as well as two Studydays in collaboration with our Teaching Centres. The full and detailed programme of our activities will be published soon.

We hope to be able to create exchanges with all of you and with all the means at our disposal in order to enrich the general preparatory work towards the Congress awaiting us in Tel Aviv.


[1] Lacan J., The Seminar, Book XX: Encore, tr. B. Fink, Norton, London 1998, p.121

[2] " , Lituraterre, Autres écrits, Éditions du Seuil, Paris, 2001, p. 16 in particular [not translated]


(translated by Natalie Wulfing)



Le travail a déjà commencé à Tel Aviv

Claudia Iddan

Le travail de préparation vers le Congrès a déjà commencé. Le thème proposé par J.-A.Miller, autour du symptôme, nous amène au cœur de la clinique : qu'il s'agisse du désarroi et de la souffrance avec lesquels on commence une analyse ou bien du symptôme qui reste opaque à l'élaboration symbolique, mais qui constitue un outil pour s'insérer dans le discours et établir des relationssociales. Le premier est une question ouverte, le second représente une réponse en dénotant un savoir-y faire.

En outre, le titre ajoute peut-être une petite ou même une grande dose d'énigme à partir du moment où il relie également le symptôme à la lecture et pas seulement à l'écoute. Qu'est-ce qu'une lecture? A quoi se réfère Lacan quand il attribue au juif un savoir lire? Qu'est-ce qu'on peut lire dans un symptôme finalement? "L'écriture donc est une trace où se lit un effet de langage"[1] dit J.Lacan. À partir de là, pourrait-on dire que ce qu'on lit, ce sont leseffets du langage sur le corps, les "ruisseaux"[2] du langage qui font écriture sur le corps? Il est clair que le mystère du corps parlant, en ce qui concerne sa jouissance et sa position sexuelle, exige qu'une trace soit écrite sur le corps pour déterminer les conditions de la jouissance à la place précisément de ce mystère. Le symptôme entoure cette trace et essaie de l'écrire sans cesser de l'écrire en tant que métaphore d'un point impossible, d'un point qui ne cesse pas de ne pas s'écrire. Cette relation soulève beaucoup de questions par rapport à l'orientation de la cure qui met actuellement en valeur le côté du sinthome, précisément le côté d'un assemblage primaire langage–corps. Quel est alors le lieu à attribuer à ce pointimpossible, qu’en faire en particulier à partir du moment où l’on parle d'un point hors sens et sans aucune représentation ?

Nous avons donc deux axes principaux à suivre: l'axe de la satisfaction du symptôme et l'axe de la lecture par la voie de la lettre. Ce sont ces lignes générales sur lesquelles nous allons travailler pendant l'année de préparation au Giep. Nous avons prévu un séminaire mensuel sur des citations diverses concernant le symptôme, une série de conférences sur la lecture à partir des références de Lacan, ainsi que deux journées de travail en collaboration avec les Centresd'enseignement. L'ensemble du programme détaillé de nos activités sera publié prochainement.

Nous espérons ainsi pouvoir effectuer des échanges avec vous tous avec tous les moyens à notre disposition afin d'enrichir le travail de préparation général vers le Congrès qui nous attend à Tel Aviv.


[1] Lacan J., Le Séminaire, livre XX: Encore, page 110. Éditions du Seuil, Paris, 1975.

[2] " , Lituraterre, Autres écrits, en particulier page 16. Éditions du Seuil, Paris, 2001.


Nouvelle École Lacanienne de Psychanalyse — New Lacanian School of Psychoanalysis
www.amp-nls.org http://www.amp-nls.org

Association Mondiale de Psychanalyse – World Association of Psychoanalysis
www.wapol.org http://www.wapol.org