4 de octubre de 2012

Le Point du Jour 75 - J-4 !


Compte à rebours : J-4 !
 
bandeau PdJ2
Veuillez trouver ci joint Le Point du Jour, N°75
« Nous n’avons le choix qu’entre affronter la vérité ou ridiculiser notre savoir » (Lacan). C’est ce que rappelle Laure Naveau. Mais quel est ce savoir inavalable ? Il concerne l’autisme de chacun et dit qu’il n’y a ni communication, ni lien social naturel, ni amour du prochain, ni « rapport sexuel »… mais qu’il Ya d’l’Un.
Conséquences de ce rejet de savoir ? La fabrication d’un « syndrome autistique » épinglé comme handicap. Ouf ! Le parlêtre n’y est pour rien….
On parle tout seul. Monique Kusnierek prend appui sur le tout dernier enseignement de Lacan lorsque celui-ci propose « le recours à lalangue, prise comme matière signifiante ». C’est le pari de ces Journées, et c’est un pari politique que de forcer l’autisme commun de chacun et de trouver des moyens pour cela.
Laure NaveauL’ère de l’homme analysé – « La société ne peut voir d’un bon œil que nous mettions à nu sans égards ses défauts et les dommages qu’elle cause. Parce que nous détruisons ses illusions, on nous accuse de mettre en péril ses idéaux. » C’était en 1910. Freud était lucide, dit Laure Naveau, et nos Journées Psychanalyse et autisme s’inscrivent dans le prolongement logique de cette résistance et de cette élucidation.
Anne-Marie Sudry promet Pour ces Journées, une grande possibilité d’ouvertureElle s’attache à montrer en quoi choisir d’écrire le titre Autisme et Psychanalyse avec cette figure de style – l’absence d’article défini - induit une certaine lecture. Cette figure de style dite « degré zéro de l’article » confère une grande possibilité d’ouverture et laisse augurer de Journées qui seront un moment de rencontres aussi imprévues que vivantes.
« Statut primitif de la langue » ou « statut premier de l’être parlant » ? interroge Marie-Rosalie Di Giorgio. Si l’Un de jouissanceconcerne chaque parlêtre, ce qui différencie les structures, n’est-ce pas le mode de traitement de cet effet du signifiant Un sur le corps ? Aussi, parler de « statut premier de l’être parlant » pourrait faire craindre un glissement vers « cette ornière que j’appelle le développement », risque dont nous avertit Lacan.
Dans Faire la lettre, séquence clinique délicate, Christian Chaverondier démontre avec une grande simplicité comment savoir entendre les indications du sujet aux prises avec le réel. L’accompagner et se faire son partenaire a d’emblée des effets dans le réel et le lien social. L’orientation lacanienne n’est-elle pas, tout compte fait, terriblement efficace ?
Retrouvez tous les numéros du Point du Jour sur le site de l’ECF : http://www.causefreudienne.net/index.php/agenda/evenements/le-point-du-jour-1
Lisez le blog des Journées http://www.42journees-ecf.org/
Inscriptions en ligne aux Journéeshttp://www.causefreudienne.net/liste-des-evenements.html
Inscriptions par la formation permanente et médicale : Bulletin d’inscription dans le Point du Jour

No hay comentarios: