6 de julio de 2012

Communiqué du CPCT – Paris


logo


Communiqué du CPCT – Paris


    A la fin de l’année 2008, le Centre Psychanalytique de Consultations et de Traitement de Paris, commença à modifier sa politique de gestion devenue trop dépendante des demandes de subventions à renouveler chaque année, ce qui le détournait de son projet initial, soit d’être au plus près de ce qui détermine le discours analytique. Cette modification entraîna de sérieuses conséquences budgétaires, et partant une reconfiguration de son fonctionnement.
   
Arrivée en fin de bail, la location du local, rue de Chabrol dans le 10èmearrondissement, n’est donc pas prolongée. Le bailleur ayant envisagé, à l’occasion du renouvellement de bail, d’augmenter de façon importante le montant du loyer, le Conseil d’administration de l’association CPCT-Paris prit en effet la décision de déménager le Centre.

La recherche d’un local associatif, engagée depuis plus d’un an n’a pas encore donné de résultats satisfaisants, mais se poursuit. Il existe néanmoins une perspective qui se dessine  et qui devrait aboutir dans les mois à venir.
Dans cette attente, le CPCT-Paris quitte ce jour la rue de Chabrol et entre dans une période transitoire et temporaire pour mener à leur terme les traitements engagés. À cette fin, l’équipe en place pourra poursuivre son travail au 31, rue de Navarin, dans le 9èmearrondissement.

Nous remercions vivement Gérard Miller pour l’accueil qu’il nous offre en ces lieux. Nos remerciements vont aussi aux associations amies qui nous donneront la possibilité, et ce, juste pour quelques traitements, notamment d’enfants, de bénéficier de leurs locaux. Le CLAP, né du CPCT (ex-Unité des 40 tout-petits), ainsi que « La Conversation thérapeutique » de l’Association Aurore, nous apportent ainsi leur précieux soutien.

    Le CPCT-Paris continue donc sa route, avec la boussole qui est la sienne, l’éthique de la psychanalyse, et poursuit le travail de doctrine et d’élaboration à partir de la clinique qui s’y déploie. Les Séminaires internes, « les rendez-vous cliniques » et la Journée du CPCT, seront les scansions qui rendront compte de la réflexion toujours vive et en cours qui anime ce Centre créé en 2003 par l’Ecole de la Cause freudienne.

    Après Fabien Grasser qui œuvra pour le mieux, quant à la direction du Centre, afin d’aller dans le sens des modifications qui s’imposaient, et ce jusqu’à l’issue de son mandat, fin 2011, ce dont nous le remercions vivement, c’est au tour de Hélène Deltombe, qui prit ses fonctions de directrice en 2012, d’assurer la préparation et la tenue du projet épistémique du CPCT-Paris, mais aussi l’organisation du travail clinique en cours et à venir.

Paris, le 5 juillet 2012
         
Lilia Mahjoub                                                          Jean-Daniel Matet
Présidente du CPCT-Paris                                          Président de  l’ECF
                                                                                  Membre du CA du CPCT-Paris