23 de enero de 2014

Parution : L'amour est toujours d'un nom, par Marco Mauas

L'amour est toujours d'un nom. Freud et Lacan avec Jacques-Alain Miller

Livre de Marco Mauas


"D'autres retourneront sur ce que je dis, et que restera-t-il de mes dires? Comme l'ambre qui préserve la mouche, pour ne rien savoir de son vol". Ainsi dit Lacan dans sa préface au livre d'Anika Rifflet-Lemaire, autour aussi des vocabulaires freudiano-lacaniens qui commençaient à voir la lumière d'après le "retour à Freud". Un des premiers fut celui de ses disciples Laplanche et Pontalis.

Le " Vocabulaire de la psychanalyse" parut en Français en 1967, parut en Hébreu en 2011. C'est une version soft, bien éduquée, ombre sans libido, qui présente les débuts de l'influence de Lacan et de sa lecture de Freud, en France et dans le monde. Dans la série d'articles que j'ai publié sur le site " Psychologia Ivrit" (psychologie Hébraïque), comme réponse à la publication du Dictionnaire de Laplanche et Pontalis, l'axe central était un paragraphe du livre de Jacques-Alain Miller " Le Neveu de Lacan", paru en 2003, paragraphe que je lis à haute voix à Perla et Jessica dans le restaurant "Les éditeurs" situé dans le Quartier Latin à Paris. Cet axe traite de la différence entre le dire et le dit. Lacan retourna sur le dire de Freud, qui restait oublié derrière ce qui se dit, situés comme écran. Ainsi, de son insistance à restituer le dire de Freud, Lacan lui même s'est tourné en un réel. C'est l'autre axe de Freud et Lacan, l'axe de " L'autre Lacan". 

Et ce livre tente d'inviter les lecteurs de Freud et Lacan à les lire à travers et avec le commentaire vivant et actuel de Jacques-Alain Miller.

Marco Mauas
Couverture: illustration :" Bleu" de Perla Miglin

Photographie: Jessica Kalbermann Haviv

No hay comentarios: