20 de noviembre de 2013

Compliments du C.E. de la NLS et Communiqué du président de l'ECF

  
 
 
L'ensemble du Comité exécutif de la NLS était présent aux journées de l'ECF.  Il adresse ses félicitations au Président Jean-Daniel Matet pour son action en faveur de la cause analytique durant ses quatre années de mandat à la tête de l'Ecole de la Cause freudienne, Ecole qui a montré ce week-end sa force et sa beauté. La prise de fonction de J.-D Matet comme président de l'Eurofédération augure du meilleur pour l'action lacanienne en Europe. 
 
Eloges et compliments vont également aux directrices, Christiane Alberti et Marie-Hélène Brousse, pour ces journées exceptionnelles à plus d'un titre.  L'inventivité, le désir et l'affectio societatis ont jouer leur partie avec la rigueur, la profondeur et le sérieux des travaux présentés.  Les membres de la NLS étaient nombreux à participer à ses journées et remercient l'Ecole de la Cause freudienne pour son accueil et la fulgurance de ces deux jours à Paris !
 
Nos félicitations vont également au nouveau Conseil et au Directoire de l'ECF qui prendront leurs fonctions au 1er janvier. Encouragements particuliers à la Présidente, Patricia Bosquin Caroz, dont le désir décidé fera trembler ceux qui encore voudraient combattre la psychanalyse. 

Pour le C.E. de la NLS
Dominique Holvoet, président de la NLS

 
COMMUNIQUÉ DU PRESIDENT DE L’ECF
Le 18 novembre 2013

Les 43èmes Journées de l’ECF viennent de s’achever après avoir réuni 2300 participants. Les 132 intervenants des salles multiples ont démontré, dans le détail de leur clinique, la manière dont la psychanalyse lacanienne  permet de renouveler les concepts initiaux de Freud, réinventant chaque fois la pertinence contemporaine de leurs usages. Dimanche, dans le grand auditorium du Palais des congrès, les témoignages de huit nouveaux Analystes de l’Ecole,  dont certains étaient venus d’Argentine, du Brésil, d’Espagne, ont démontré comment un usage du traumatisme dans l’expérience analytique permet de s’en servir pour construire un sujet. Ces séquences ont alterné avec trois conversations sur les « urgences », avec Xavier Emmanuelli et Patrick Pelloux, sur le cinéma avec Arnaud Despleschin, à travers son film Jimmy P, sur la littérature et l’écriture avec Christine Angot qui nous a fait le plaisir d’écrire un texte pour ces Journées. Le rythme de cette Journée du dimanche, scandée par des musiques et des images de films, a enchanté les nombreux participants  par l’alternance entre les élaborations les plus fines et les ouvertures de l’ECF sur le monde

Christiane Alberti et Marie-Hélène Brousse, Directrices de ces Journées, ont associé aux moyens numériques mis en œuvre, la collaboration de nombreuses personnes que le générique a mentionnées. Qu’elles en soient vivement remerciées.

La veille de ces Journées, l’assemblée générale de l’ECF s’est réunie, donnant lieu, au-delà des passages formels, à un véritable débat. Un nouveau Conseil (2014-2016) a été élu (Christiane Alberti, Patricia Bosquin-Caroz, Sonia Chiriaco, Fabian Fajnwaks, Catherine Lacaze-Paule, Bertrand Lahutte, Clotilde Leguil, Sophie Marret-Maleval, Frank Rollier, Bernard Seynhaeve, Laura Sokolowsky, Eric Zuliani.). 

Selon les usages, le nouveau Conseil s’est réuni le lundi 18 pour s’accorder sur l’équipe du Directoire qui entrera en fonction le 1er janvier 2014 : Patricia Bosquin-Caroz (Présidente), Christiane Alberti (Vice-Présidente), Eric Zuliani (Secrétaire), Bertrand Lahutte (Trésorier). Les échanges entre les équipes entrantes et les équipes sortantes vont permettre d’assurer une transmission précise pour assurer la continuité de la gestion des affaires de l’ECF.

Je félicite le nouveau Conseil et le nouveau Directoire et adresse une pensée spéciale à notre future Présidente après ces deux années fructueuses de collaboration.

Jean-Daniel Matet
Président de l’ECF

No hay comentarios: