8 de junio de 2009

[ecf-messager] CONFÉRENCES CLINIQUES 2008-2009 LA PARANOÏA SELON LES GRANDS PSYCHIATRES




Institut du Champ freudien

CONFÉRENCES CLINIQUES 2008-2009
sous la présidence de Jacques-Alain Miller
LA PARANOÏA SELON LES GRANDS PSYCHIATRES


Mercredi 17 juin 2009 à 21h30 au local de l'École

Séglas,
Le système de l'Autre méchant


par Philippe La Sagna


Dès le premier chapitre de sa thèse, Lacan convoque le psychiatre Jules Séglas pour souligner, avec lui, que le mot paranoïa eut "la signification la plus vaste et la plus mal définie". Clinicien à la Salpêtrière et enseignant remarquable à travers ses Leçons cliniques, Séglas n'avait qu'un souci : sortir de la pseudo-classification thématique des délires établie au XIXème siècle pour recenser des entités pathologiques définies par les relations entre les symptômes et par leur dynamique évolutive. La simple forme du symptôme, persécution, négation ou auto-accusation n'était pas, pour le médecin, décisive.
Mais le vrai coup d'éclat du jeune Séglas, pour Lacan, est la mise en évidence des hallucinations psychomotrices verbales. Cette amorce, qui aurait pu être une révolution, se trouvera avortée d'être encore trop prise dans une conception de l'hallucination déduite de la jeune théorie neurologique des aphasies.
Séglas est, en effet, très soucieux du langage et il est l'auteur de l'incontournable "Des troubles du langage chez les aliénés". Nous essaierons de montrer en quoi, chez cet auteur, "la clarté clinique et la finesse dans la description" de la variété de l'Autre méchant, de la paranoïa à la mélancolie, font de ce strict contemporain de Freud quelqu'un dont il nous faut toujours "prendre connaissance".

Le mercredi 17 juin à 21h30 au local de l'École
Cette conférence est la dernière d'une série de six conférences sur ce thème. Ces conférences seront incluses dans le volume de la Conversation sur l'Autre méchant, qui paraîtra aux éditions Navarin.


__._,_.___
.

__,_._,__