26 de junio de 2010

Babel N°2


Numéro 2 – Juin 2010

Question de fonds

Si lire Lacan est difficile, mon étude des écrits et Séminaires s'est souvent vue éclairée par la lecture des références avec lesquelles Lacan dialogue, son enseignement étant, comme le rappelait Jacques-Alain Miller dans son cours de cette année, un débat éminemment conjoncturel avec les auteurs anciens et contemporains. Je me souviens ainsi de ma surprise à reconnaître dans des passages du séminaire Le transfert le texte presque mot à mot de l'introduction au Banquet par Léon Robin dans l'édition des Belles Lettres.
La bibliothèque lacanienne de référence qu'est la bibliothèque de la rue Huysmans se doit de mettre à disposition des lecteurs ces références nombreuses mais souvent épuisées. Grâce à Internet cependant, l'objet aujourd'hui ne semble plus si perdu. Il existe des sites qui réunissent des milliers de libraires comme www.chapitre.com ou http://www.livre-rare-book.com et qui permettent de trouver aisément des ouvrages réputés introuvables.
Travaillant avec l'équipe de la bibliothèque lors de la sortie du Séminaire xviii, je me suis donc efforcé de partir à la recherche de ces textes savants et parfois peu connus qui n'étaient pas disponibles dans le riche fonds de la rue Huysmans. Ont ainsi rejoint les rayons de la bibliothèque :

- Mencius on the Mind : Experiments in Multiple Definition, Richards Ivor A., Harcourt, Brace and Copany, 1932 ;
- « Exercices de style de Jacques Lacan », publié par Georges Mounin, collectif, La Nouvelle Revue Française, 01/1969, n°193 ;
- Métamathématique, Lorenzen Paul, Gauthier-Villars, Mouton, 1967 (pour lecteurs avertis, croyez-moi !) ;
- Mânava-Dharma-Sastra : Lois de Manou, comprenant les institutions religieuses et civiles des indiens suivis d’une notice sur les Védas, collectif, Éditions Garnier frères, 1939 ;
- L'écriture et la psychologie des peuples, avec la collaboration de Marcel Cohen, Jean Sainte Fare-Garnot, Raymond Bloch, Alphonse Dain, Semaine Internationale de Synthèse, édition A. Colin, Rennes, 1963 : « grand recueil » nous dit Lacan et « quelque chose de véritablement aéré au regard de ce qui se pond dans la linguistique » ;
- Le débat sur les écritures et l’hiéroglyphe au XVIIe s. et XVIIIe s., et l’application de la notion de déchiffrement aux écritures mortes, Madeleine-V. David, S.E.V.P.E.N., 1965 : Lacan invitait ses auditeurs à « se ruer » sur cette lecture.

Ils vous y attendent.

Philippe Benichou



De l’Autre côté de l’océan

Des revues et des livres venant d’Amérique latine arrivent régulièrement à la Bibliothèque de l’ECF. Il s’agit souvent de publications au style très personnel que nous aimerions vous faire découvrir. C’est pourquoi Babel lira pour vous en espagnol et publiera de petits billets sur ce qui s’écrit de l’Autre côté de l’océan, ouvrant ainsi une fenêtre sur d’autres manières d’écrire et de penser la psychanalyse lacanienne.
Dans le dernier numéro de la revue Enlaces*, Leticia Acevedo nous présente les auteurs comme « des analystes à la hauteur de notre époque ». Cette phrase résume bien une tendance qui marque l’ensemble des publications venant d’Amérique latine. Dans chacune, nous retrouvons un effort de croiser le discours de la psychanalyse avec le discours contemporain.
Cet effort implique de parler d’art, de politique, d’histoire, toujours orientés par la boussole de la psychanalyse, pour ainsi extraire dans chaque champ les enjeux, les leçons et pourquoi pas, les contradictions.
Ces publications nous démontrent qu’aller vers le discours de l’époque n’implique pas de laisser de côté les fondements conceptuels de la psychanalyse. Bien au contraire, il s’agit de revues, de livres qui s’attellent avec rigueur à faire des lectures osées sur la famille, l’instabilité politique d’un pays, les femmes aujourd’hui ou la fragilité du lien social.

Omaïra Meseguer

*
Revue Enlaces, Psicoanálisis y cultura. Publicación del « Departamento de estudios psicoanalíticos sobre la familia » del Centro de Investigaciones del Instituto Clínico de Buenos Aires - Instituto del Campo Freudiano.

Le monde comme il va

Tombée au début de l’année dans le domaine public, l’œuvre de Freud fait dans l’actualité éditoriale l’objet de nombreuses rééditions et aussi de nouvelles traductions. Concernant ces dernières, sans préjuger de leurs défauts et qualités, Babel a recensé :
Aux éditions du Seuil, janvier 2010 :
L’interprétation du rêve, traduit de l’allemand et présenté par Jean-Pierre Lefebvre ;
Malaise dans la civilisation, traduit de l’allemand par Bernard Lotholary, présentation, notes et bibliographie par Clotilde Leguil ;
Totem et tabou, traduit de l’allemand par Dominique Tassel, présentation, notes et bibliographie par Clotilde Leguil.
Aux éditions Flammarion, janvier 2010 :
Le malaise dans la culture, traduction par Dorian Astor, présentation par Pierre Pellegrin, coll. GF Philosophie.
Aux éditions Payot, janvier et mai 2010 :
Dora, Fragment d’une analyse d’hystérie, traduit de l’allemand par Cédric Cohen Skalli, préface de Sylvie Pons-Nicolas, coll. Petite Bibliothèque Payot ;
L’homme aux rats, Un cas de névrose obsessionnelle, traduit de l’allemand par Cédric Cohen Skalli, préface de Jean Triol, coll. Petite Bibliothèque Payot.
Aux Presses Universitaires de France, mai 2010 :
Œuvres complètes, Psychanalyse, volume xx : 1937-1939, sous la direction de Jean Laplanche. Ce volume contient entre autres : L’analyse finie et infinie, Constructions dans l’analyse, L’homme Moïse et le monothéisme, Abrégé de psychanalyse.
Aux éditions Gallimard, mai 2010 :
Huit études sur la mémoire et ses troubles, traduit de l’allemand par Denis Messier, préface de J.-B. Pontalis, coll. Connaissance de l’inconscient.
Aux éditions Fayard, juin 2010 :
Anthropologie de la guerre, traduction de l’allemand et appareil critique par Marc Crépon et Marc de Launay, postface d’Alain Badiou, coll. Essais. Ce volume comprend : Considération actuelle sur la guerre et la mort, Malaise dans la civilisation, Pourquoi la guerre ?
Chez Michel De Maule Éditeur, juin 2010:
« Trouble de mémoire sur l'Acropole », traduction Antoine Guinand, in Freud en ses voyages, Marlène Belilos

Infos pratiques

La bibliothèque de l’ECF, 1 rue Huysmans, 75006 Paris, est ouverte à tous, lecture sur place, du lundi au samedi :
  • Lundi et vendredi : 13h-18h
  • Mardi, mercredi, jeudi : 10h-18h
  • Samedi : 10h-17h
La bibliothèque sera fermée du 24 juillet à 17h au 30 août à 13h.

Alexandrie

Pendant les heures d’ouverture, la documentaliste de la Bibliothèque de l’ECF, Faïza Tangi, est prête à vous aider pour vos recherches dans la base de données Alexandrie qui donne accès à l’ensemble du fonds de la Bibliothèque. Vous pouvez la joindre au 01 45 49 02 68 ou par e-mail: biblio@causefreudienne.org






ECF Messager
L'équipe de la bibliothèque vous adresse le N°2 de son bulletin Babel.
En vous souhaitant bonne lecture.




Numéro 2 – Juin 2010

Question de fonds

Si lire Lacan est difficile, mon étude des écrits et Séminaires s'est
souvent vue éclairée par la lecture des références avec lesquelles
Lacan dialogue, son enseignement étant, comme le rappelait Jacques-
Alain Miller dans son cours de cette année, un débat éminemment
conjoncturel avec les auteurs anciens et contemporains. Je me souviens
ainsi de ma surprise à reconnaître dans des passages du séminaire Le
transfert le texte presque mot à mot de l'introduction au Banquet par
Léon Robin dans l'édition des Belles Lettres.
La bibliothèque lacanienne de référence qu'est la bibliothèque de la
rue Huysmans se doit de mettre à disposition des lecteurs ces
références nombreuses mais souvent épuisées. Grâce à Internet
cependant, l'objet aujourd'hui ne semble plus si perdu. Il existe des
sites qui réunissent des milliers de libraires comme www.chapitre.com
ou http://www.livre-rare-book.com et qui permettent de trouver
aisément des ouvrages réputés introuvables.
Travaillant avec l'équipe de la bibliothèque lors de la sortie du
Séminaire xviii, je me suis donc efforcé de partir à la recherche de
ces textes savants et parfois peu connus qui n'étaient pas disponibles
dans le riche fonds de la rue Huysmans. Ont ainsi rejoint les rayons
de la bibliothèque :

- Mencius on the Mind : Experiments in Multiple Definition, Richards
Ivor A., Harcourt, Brace and Copany, 1932 ;
- « Exercices de style de Jacques Lacan », publié par Georges Mounin,
collectif, La Nouvelle Revue Française, 01/1969, n°193 ;
- Métamathématique, Lorenzen Paul, Gauthier-Villars, Mouton, 1967
(pour lecteurs avertis, croyez-moi !) ;
- Mânava-Dharma-Sastra : Lois de Manou, comprenant les institutions
religieuses et civiles des indiens suivis d’une notice sur les Védas,
collectif, Éditions Garnier frères, 1939 ;
- L'écriture et la psychologie des peuples, avec la collaboration de
Marcel Cohen, Jean Sainte Fare-Garnot, Raymond Bloch, Alphonse Dain,
Semaine Internationale de Synthèse, édition A. Colin, Rennes, 1963 : «
grand recueil » nous dit Lacan et « quelque chose de véritablement
aéré au regard de ce qui se pond dans la linguistique » ;
- Le débat sur les écritures et l’hiéroglyphe au XVIIe s. et XVIIIe
s., et l’application de la notion de déchiffrement aux écritures
mortes, Madeleine-V. David, S.E.V.P.E.N., 1965 : Lacan invitait ses
auditeurs à « se ruer » sur cette lecture.

Ils vous y attendent.

Philippe Benichou



De l’Autre côté de l’océan

Des revues et des livres venant d’Amérique latine arrivent
régulièrement à la Bibliothèque de l’ECF. Il s’agit souvent de
publications au style très personnel que nous aimerions vous faire
découvrir. C’est pourquoi Babel lira pour vous en espagnol et publiera
de petits billets sur ce qui s’écrit de l’Autre côté de l’océan,
ouvrant ainsi une fenêtre sur d’autres manières d’écrire et de penser
la psychanalyse lacanienne.
Dans le dernier numéro de la revue Enlaces*, Leticia Acevedo nous
présente les auteurs comme « des analystes à la hauteur de notre
époque ». Cette phrase résume bien une tendance qui marque l’ensemble
des publications venant d’Amérique latine. Dans chacune, nous
retrouvons un effort de croiser le discours de la psychanalyse avec le
discours contemporain.
Cet effort implique de parler d’art, de politique, d’histoire,
toujours orientés par la boussole de la psychanalyse, pour ainsi
extraire dans chaque champ les enjeux, les leçons et pourquoi pas, les
contradictions.
Ces publications nous démontrent qu’aller vers le discours de l’époque
n’implique pas de laisser de côté les fondements conceptuels de la
psychanalyse. Bien au contraire, il s’agit de revues, de livres qui
s’attellent avec rigueur à faire des lectures osées sur la famille,
l’instabilité politique d’un pays, les femmes aujourd’hui ou la
fragilité du lien social.

Omaïra Meseguer

* Revue Enlaces, Psicoanálisis y cultura. Publicación del «
Departamento de estudios psicoanalíticos sobre la familia » del Centro
de Investigaciones del Instituto Clínico de Buenos Aires - Instituto
del Campo Freudiano.

Le monde comme il va

Tombée au début de l’année dans le domaine public, l’œuvre de Freud
fait dans l’actualité éditoriale l’objet de nombreuses rééditions et
aussi de nouvelles traductions. Concernant ces dernières, sans
préjuger de leurs défauts et qualités, Babel a recensé :
Aux éditions du Seuil, janvier 2010 :
L’interprétation du rêve, traduit de l’allemand et présenté par Jean-
Pierre Lefebvre ;
Malaise dans la civilisation, traduit de l’allemand par Bernard
Lotholary, présentation, notes et bibliographie par Clotilde Leguil ;
Totem et tabou, traduit de l’allemand par Dominique Tassel,
présentation, notes et bibliographie par Clotilde Leguil.
Aux éditions Flammarion, janvier 2010 :
Le malaise dans la culture, traduction par Dorian Astor, présentation
par Pierre Pellegrin, coll. GF Philosophie.
Aux éditions Payot, janvier et mai 2010 :
Dora, Fragment d’une analyse d’hystérie, traduit de l’allemand par
Cédric Cohen Skalli, préface de Sylvie Pons-Nicolas, coll. Petite
Bibliothèque Payot ;
L’homme aux rats, Un cas de névrose obsessionnelle, traduit de
l’allemand par Cédric Cohen Skalli, préface de Jean Triol, coll.
Petite Bibliothèque Payot.
Aux Presses Universitaires de France, mai 2010 :
Œuvres complètes, Psychanalyse, volume xx : 1937-1939, sous la
direction de Jean Laplanche. Ce volume contient entre autres :
L’analyse finie et infinie, Constructions dans l’analyse, L’homme
Moïse et le monothéisme, Abrégé de psychanalyse.
Aux éditions Gallimard, mai 2010 :
Huit études sur la mémoire et ses troubles, traduit de l’allemand par
Denis Messier, préface de J.-B. Pontalis, coll. Connaissance de
l’inconscient.
Aux éditions Fayard, juin 2010 :
Anthropologie de la guerre, traduction de l’allemand et appareil
critique par Marc Crépon et Marc de Launay, postface d’Alain Badiou,
coll. Essais. Ce volume comprend : Considération actuelle sur la
guerre et la mort, Malaise dans la civilisation, Pourquoi la guerre ?
Chez Michel De Maule Éditeur, juin 2010:
« Trouble de mémoire sur l'Acropole », traduction Antoine Guinand, in
Freud en ses voyages, Marlène Belilos

Infos pratiques

La bibliothèque de l’ECF, 1 rue Huysmans, 75006 Paris, est ouverte à
tous, lecture sur place, du lundi au samedi :
Lundi et vendredi : 13h-18h
Mardi, mercredi, jeudi : 10h-18h
Samedi : 10h-17h
La bibliothèque sera fermée du 24 juillet à 17h au 30 août à 13h.

Alexandrie

Pendant les heures d’ouverture, la documentaliste de la Bibliothèque
de l’ECF, Faïza Tangi, est prête à vous aider pour vos recherches dans
la base de données Alexandrie qui donne accès à l’ensemble du fonds de
la Bibliothèque. Vous pouvez la joindre au 01 45 49 02 68 ou par e-
mail: biblio@causefreudienne.org