10 de enero de 2011

Message de Jacques-Alain Miller


Lettre au Champ freudien
Paris, le 9 janvier 2011


Chers collègues et amis,

En ce début de l’année 2011, je vois venir le terme d’un travail qui m’aura depuis longtemps requis. J’achève de rédiger, en effet, ce qui s’appelle, à proprement parler, Le Séminaire de Jacques Lacan - soit les 25 Livres qui vont des Ecrits techniques de Freud au Moment de conclure. Reste encore, pour l’essentiel, à donner le coup de fion à un seul manuscrit, celui du Livre VI, Le Désir et son interprétation, dont j’avais déjà fait paraître jadis six leçons.

En sus de ces 25 Livres, j’ai également établi le texte de quatre autres Séminaires - par ordre chronologique : le Séminaire initial de 1951-52, sur l’Homme-aux-loups, dont subsistent quelques notes d’auditeur ; les Séminaires topologiques, dont ne subsiste que peu, qui furent encore donnés après Le Moment de conclure ; et le Séminaire ultime de 1980, contemporain de la dissolution de son Ecole par Lacan.

Amené depuis un an à consacrer au Séminaire tous les moments dont je pouvais disposer en dehors de ma pratique, j’ai sans doute été moins présent auprès de mes amis, de mes collègues, de vous tous. C’est aussi pourquoi j’avais dû ajourner la reprise de mon cours.

Je donne rendez-vous à ses fidèles auditeurs au même endroit, le mercredi 19 janvier à 14 heures. J’y ferai le point sur la rédaction et la publication du Séminaire, et annoncerai sur quel thème et dans quelles conditions je poursuivrai mon cours en 2011.

Avec mes vœux de bonne année,
Jacques-Alain Miller